Archives de catégorie : Entreprise

lanceur d'alerte avocat

Lanceur d’alerte, comment informer ? Comment se protéger ?

Parfois, dans le quotidien, on aperçoit une chose étrange, mais comme tout le monde, on préfère se taire par peur. Cette réaction est tout à fait normale, car on a toute peur de perdre notre travail, et dans tous les cas, il faut à tout prix protéger la famille. Mais si face au délit, au crime et à toute autre injustice qui se produit quotidiennement, tout le monde décide de se taire, alors, les autorités ne seront jamais conscientes de l’injustice que l’on doit subir quotidiennement. Heureusement que les lanceurs d’alerte existent pour nous protéger. En effet, ces lanceurs agissent de bonne foi pour avertir les autorités des délits, des crimes ou des corruptions, aussi bien dans le monde professionnel que personnelles. En vie de savoir plus sur ces héros ? On vous dit tout dans cet article.

Qui sont les lanceurs d’alerte ?

Dans notre quotidien, certes, on est tous conscients qu’une injustice règne au sein de notre entreprise ou de notre entité. Mais par peur, on n’ose pas dévoiler ce qui n’est pas juste. Heureusement qu’il y a les lanceurs d’alerte. En parlant de ces derniers de prime abord, il est à noter qu’ils ne se sont pas formés pour être des lanceurs d’alerte. Autrement dit, être un lanceur d’alerte ne requiert pas un savoir-faire particulier ou une connaissance exceptionnelle. Ils sont seulement conscients du danger que peuvent entrainer les faits. Du coup, ils les déclarent publiquement et avisent les autorités dans le but de protéger son entourage. Seulement, étant donné que leurs missions sont loin d’être une tâche facile, ils ont fortement besoin d’être protégé par un lanceur d’alerte  avocat, un professionnel qui peut charger particulièrement de chaque cas. 

Comment lancer une alerte ?

Par ailleurs, si aucun diplôme n’est indispensable pour être un lanceur d’alerte, cela dit que tout le monde peut l’être ? D’un côté, on peut tous devenir des lanceurs d’alerte. Mais de l’autre côté, il faut tout de même respecter une certaine condition. Tout d’abord, il faut que le lanceur d’alerte soit une personne physique. Par la suite, il est également important d’être de bonne foi. On pourra dire que cela est tout à fait normal et que personne n’osera dire de mal d’une autre. Mais une fois que l’on a un souci avec un collègue ou l’employeur, on peut effectuer des choses que l’on ne pense même pas et enfin, il faut que l’on ait personnellement eu connaissance du crime ou du délit. Les conditions sont-elles respectées ? Alors, vous pourrez parfaitement alerter un fait et être un lanceur d’alerte.

Qui protège les lanceurs d’alerte ?

Les missions des lanceurs d’alerte sont loin d’être une tâche facile. De plus, on peut dire qu’ils risquent leur vie pour nous. Pour cela, il est plus que nécessaire de les offrir le maximum de protection, que ce soit dans son monde professionnel ou dans son monde personnel. Pour cela, quoi de mieux que de contacter un lanceur d’alerte avocat? En effet, ce dernier est le mieux placé pour protéger ces héros qui ont tout risqué pour nous. Seulement, il faut bien choisir son professionnel en considérant certains critères comme la notoriété, la réputation et la compétence de l’expert.

scpi6

Est-il intéressant d’investir en société civile de placement immobilier ? 

Tout le monde a besoin de travailler pour gagner de l’argent et pour satisfaire tous les besoins, tels que : nourriture, vêtements, médicaments, eau et électricité, frais de déplacement et plus encore. À part le besoin financier, le travail est aussi important pour développer votre vie sociale et pour améliorer vos connaissances. Au boulot, vous pouvez rencontrer des nouvelles personnes et apprendre des nouvelles techniques pour vous rendre plus intelligent. Par ailleurs, vous pouvez faire une autre activité en même temps que votre travail pour gagner plus d’argent, comme : l’investissement. Ce dernier peut vous permettre de mieux gagner votre vie et de vous préparer un meilleur avenir. Il existe plusieurs types d’investissement sur le marché, par exemple : l’action, l’obligation, l’immobilier, etc. 

Qu’est-ce que la SCPI ou pierre-papier ? 

La société civile de placement immobilier qui est aussi connu sous l’acronyme de SCPI est un investissement collectif. Vous pouvez devenir associés en achetant des parts à crédit, au comptant et en démembrement selon votre situation financière. Donc, si vous n’avez pas un capital important, vous pouvez quand même investir. Les actifs immobiliers en SCPI sont destinés à la location. Il existe plusieurs types de société civile de placement immobilier, mais on peut les résumer en trois grandes classes, tels que : la SCPI de rendement, la SCPI de valorisation dont on appelle également SCPI des plus-values et enfin la SCPI fiscale. Entre ces trois catégories, c’est la SCPI de rendement qui attire le plus d’investisseur parce que celle-ci est composée en majorité des immobiliers d’entreprises. 

Quels sont les avantages de la société civile de placement immobilier ? 

La SCPI est un investissement sécurisé parce que la gestion des parcs immobiliers est soumise sous différentes sortes de contrôle. Pour voir les multiples avantages de la SCPI, alors vous pouvez suivre ce lien : https://portail-scpi.fr. À part la sécurité de votre capital, vous pouvez aussi bénéficier des meilleurs avantages fiscaux, de la mutualisation des risques, de la diversification du patrimoine (immobilière, locative et placement géographique) et de la faciliter de gestion. En effet, ce n’est pas à vous de s’occuper de l’acquisition des bâtiments, de la recherche des locataires, de la collecte des loyers et de l’entretien des bâtiments. Ces tâches sont déjà confiées à une entreprise spécialisée qu’on appelle souvent société de gestion. À part l’administration des biens, elle va aussi vous accompagner quand vous allez rédiger votre déclaration fiscale. Elle va vous donner tous les libellé important, le montant à déclarer et plus encore. Vous pouvez vous assurer de la fiabilité des informations comptables vu que cette dernière est déjà contrôlé par un commissaire aux comptes.

investissement3

SCPI ou bitcoin : où investir votre argent ?

Sur le marché, il existe plusieurs types d’investissement, tels que : immobilier, action, bourse, crypto monnaies, entrepreneuriat, assurance-vie et autres encore. Ces catégories ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Pour les connaître, vous pouvez vous renseigner sur internet, un moyen plus pratique et plus facile pour avoir les différentes informations dont vous avez besoin. Une fois que vous avez eu des idées sur les types d’investissements alors vous pouvez faire votre choix en fonction de vos attentes (rentabilité, sécurité de placement, patrimoine, etc.). 

Qu’est-ce que le bitcoin ? 

Le bitcoin est le fruit de la nouvelle technologie. C’est une monnaie virtuelle que vous pouvez utiliser pour faire votre paiement en ligne. C’est aussi un mode d’investissement qui peut être avantageux pour son propriétaire parce que sa valeur peut augmenter dans l’espace de seulement quelques heures. En effet, il n’a pas de coût fixe. Vous pouvez échanger votre monnaie contre un bitcoin (euro, dollar, etc.). Il est aussi possible de se faire payer en monnaie virtuelle lors de la vente d’un bien ou d’un service. À part le bitcoin, il existe aussi d’autres crypto monnaies, tels que : NEM, Lethereum, Cardano, Monero, Stellar, Lota, etc. Ils suivent tout le même principe de la blockchain. Mais malgré l’existence de tous ces catégories d’argent virtuelle, le bitcoin reste la monnaie la plus recherchée sur le marché. Vous pouvez faire des transactions sans passer par les établissements bancaires. 

Quels sont les avantages de la SCPI ?

Si vous cherchez un investissement plus sécurisé alors vaut mieux investir votre argent dans l’immobilier. Pour voir un exemple concret, cliquer ici : SCPI.biz. La SCPI ou société civile de placement immobilier est un investissement qui se tourne vers des biens locatifs. Elle vous donne l’occasion de diversifier votre patrimoine : immobilière, locative et placement géographique. En tant qu’investisseur vous devez acheter un ou plusieurs parts en SCPI pour devenir un associé. Une fois que vous avez établi le contrat de bail avec la société d’exploitation immobilier, alors vous bénéficier de nombreux avantages fiscaux et vous recevez en contre partie de vos parts des revenus réguliers issus des loyers perçus. Elle est plus rentable que les autres types d’investissement avec un taux de rendement d’environ 4 % à 6 %. La société de gestion s’occupe de l’acquisition, la valorisation et la gestion d’un parc immobilier. Il vous accompagne également dans l’établissement de votre déclaration fiscale. Il existe trois types de société civile de placement immobilier : la SCPI de rendement, la SCPI de valorisation, et les SCPI fiscales. 

Jeter un coup d’œil aux nouveautés du secteur de gestion de flotte

Les interlocuteurs doivent en premier lieu prendre conscience qu’à l’heure actuelle, il existe ce que l’on appelle la gestion de flotte. Cette dernière se retrouve le plus souvent dans le cadre d’une entreprise ou une société donnée. Pour ce qui est d’en apprendre plus sur la gestion de flotte, l’interlocuteur peut s’aider d’internet et des moteurs de recherches. Toutefois, il y a un point important à souligner en ce qui concerne la gestion de flotte, c’est que cette dernière peut être optimisée avec l’aide du système de géolocalisation. La question qui se pose en l’occurrence est de savoir si ce genre de gestion est vraiment indispensable à l’interlocuteur ?

Les informations à connaître concernant la gestion de flotte

Pour que les interlocuteurs comprennent ce qu’est une gestion de flotte, il faut en premier lieu définir cette dernière. Plus simplement pour ce qui est de la gestion de flotte, il est possible de dire que c’est le genre d’activité qui est surtout pratiquée dans le cadre d’entreprise ou encore de société. Pour que les interlocuteurs comprennent bien, il faut savoir que la gestion de flotte peut être décrite comme regroupant ensemble les labeurs qui sont d’une façon ou d’une autre rattachés à la maintenance d’un parc de véhicules ainsi qu’à l’utilisation de ce dernier. Il faut dire que la gestion de flotte est connue pour être vraiment efficace, de plus elle prend de plus en plus d’importance au fil du temps. C’est la raison pour laquelle l’interlocuteur peut actuellement retrouver cette dernière dans de nombreux autres secteurs. Ces autres secteurs sont notamment le transport routier, le transport maritime, celui aérien sans oublier celui ferroviaire. En ce qui concerne le transport routier, cela a un lien avec la gestion des véhicules qui transportent des marchandises ou bien des passagers. Pour ce qui est du transport aérien, il est surtout question de la gestion des aéronefs alors que pour le transport maritime c’est de la gestion des navires dont il est question. Pour finir en ce qui concerne le transport ferroviaire, c’est surtout une question de gestion des wagons ainsi que des trains. Bien entendu, les interlocuteurs peuvent se rassurer pour ce qui est des objectifs que remplit la gestion de flotte, en effet peut importe le domaine d’activités de l’entreprise dont il est question, ces derniers ne changent nullement.

La question des objectifs de la gestion de flotte ainsi que la composition de cette dernière

Comme il a été dit plus haut, les objectifs d’une gestion de flotte sont les mêmes, peu importe le secteur d’activité de l’entreprise ou de la société de l’interlocuteur. En ce qui concerne les buts dont il est fait mention, il s’agit avec l’aide de la gestion de flotte d’optimiser les coûts, d’organiser l’emploi des véhicules, ainsi que de garantir la disponibilité des dits véhicules dans le cadre de possibles besoins. Bien entendu, il y a également le fait de suivre les déplacements ainsi que les comportements des chauffeurs des dits véhicules. Pour ce qui est de la composition de cette gestion de flotte, l’interlocuteur doit savoir qu’il y a en fait cinq facteurs qui sont en jeu. Il s’agit notamment de la marchandise, de l’espace géographique, le véhicule de transport, les ressources humaines ainsi que la technologie. Pour ce qui est de la marchandise, il est surtout question de la sélection du véhicule transportant la marchandise, en effet le choix est fortement influencé par la nature de ladite marchandise. Pour ce qui est de l’espace géographique, il faut croire que certains véhicules sont plus adaptés à faire de long trajet que d’autres. Pour ce qui est du véhicule de transport, il s’agit bien entendu d’un élément central faisant en sorte que de nombreuses contraintes y sont liées à l’exemple des techniques, de la logistique ou bien des contraintes administratives. 

améliorer image de marque

Comment booster sa marque en 5 points

Les marques sont des entités fragiles : elles reposent sur des éléments tangibles, voire physiques (logo, points de vente), mais aussi sur des éléments intangibles, qui relèvent plutôt de l’imaginaire collectif. L’ensemble de ces éléments doit être pris en compte pour améliorer la notoriété de votre enseigne : découvrez comment booster votre marque en 5 points. 

La marque sert d’indentié à l’entreprise et la bosster permet à la société de se démarquer de ses concurrents. Comment améliorer la notoriété de son enseigne? Réponse dans cet article.

Construisez un véritable univers autour de votre marque

Une marque ne saurait se résumer à un logo, un slogan et un type de packaging. Elle fait aussi appel à des éléments intangibles, comme des engagements, des valeurs ou des égéries. Une marque forte, c’est une marque qui parvient à évoquer plus que des produits ou des services aux consommateurs. Ces derniers doivent se reconnaître dans les valeurs de votre enseigne, mais veulent aussi rêver : dans quel univers allez-vous les plonger pour les séduire ? 

Concevez une identité digitale forte

Avec la révolution digitale des entreprises, le web s’est progressivement transformé en outil marketing et commercial au service des marques. En effet, les sites web comme les réseaux sociaux permettent aux enseignes d’engager la conversation avec leurs prospects et clients, mais aussi de les fidéliser, d’étoffer leurs canaux de communication et d’améliorer leurs résultats financiers. Tirez profit de cet essor digital en déployant votre marque sur les supports numériques qui s’offrent à vous ! 

Soignez l’écosystème de votre marque

Si les relations clients conditionnent directement les résultats financiers d’une enseigne, elles ne représentent qu’une partie de l’écosystème de votre marque. Ce dernier comprend en effet les fournisseurs, les collaborateurs et les interlocuteurs administratifs de votre entreprise. Or, ce sont toutes les relations de votre écosystème que vous devez soigner pour renforcer l’image et améliorer la notoriété de votre marque : et si vous traitiez vos fournisseurs ou vos employés comme des clients ? De cette façon, vous contribuerez à l’engagement et à la motivation de vos différents collaborateurs, tout en rendant votre marque employeur plus attractive. 

Distinguez-vous de la concurrence sur les salons professionnels

Les événements professionnels comme les foires, les salons ou les conférences peuvent vous aider à booster la visibilité de votre marque. Toutefois, vous devrez veiller à vous démarquer de la concurrence pour que les visiteurs se rappellent de votre marque, et non d’une autre. Dans ce cas de figure, misez sur l’aspect visuel de votre stand en optant pour des supports PLV adaptés, attractifs et facilement mémorisables. 

Boostez (aussi) votre marque employeur

Pour améliorer l’image de marque de votre entreprise, ne vous contentez pas de la rendre attractive pour ses clients et prospects. Veillez aussi à la rendre attrayante pour vos futurs employés, en garantissant des conditions de travail optimales à vos collaborateurs. Car c’est en soignant vos employés, et en attachant une importance toute particulière à vos processus de recrutement, que vous parviendrez à attirer de véritables talents au sein de votre entreprise.

Vous avez désormais les cartes en main : adaptez ces 5 points au profil spécifique de votre entreprise, et tirez-en profit pour booster votre image de marque !

signer compromis vente

Signer un compromis ou une promesse de vente ?

En matière de transaction immobilière, nombreux sont les vendeurs et acheteurs qui prennent à la légère la signature de l’avant-contrat. Ils s’imaginent que cet accord préliminaire n’implique que peu d’engagements. Il faut pourtant savoir qu’il s’agit d’un véritable contrat qui engage des obligations importantes, tant pour l’acquéreur que pour le propriétaire. Il précise, en effet, les conditions suspensives de la future vente. Si ce document n’est pas obligatoire, il se révèle indispensable pour formaliser l’accord entre les parties. Fixant les conditions dans lesquelles vous pourrez revenir sur votre décision, sa rédaction doit être impérativement soignée. Le mieux serait donc de faire appel à un professionnel qualifié comme un agent immobilier Pays basque ou un notaire.

Les futures clauses qui vont figurer dans la promesse de vente sont d’une telle importance. D’ailleurs, en principe, le contrat définitif les reprend, mais de manière détaillée. Il est donc judicieux de confier la rédaction de ce contrat à un professionnel bien qu’acheteur et vendeur soient libres de la réaliser sur une feuille de papier ou via un contrat type. Le coût de la prestation est compris dans les honoraires de l’agent immobilier ou dans la commission du notaire qui sera le témoin lors de la signature de la vente définitive.

Des contrats indispensables

La promesse de vente ou le compromis de vente doit être signé en amont de l’acte de vente de votre futur bien immobilier Pays basque. Ces deux contrats ont des conséquences différentes pour le vendeur et l’acheteur.

Le compromis de vente

Le compromis de vente est aussi appelé « promesse synallagmatique de vente ». Il engage les deux parties à conclure la vente du bien immobilier Pays basque à un prix convenu. Autrement dit, ce contrat à la même valeur que l’acte définitif de vente. Si l’un des sujets renonce à ses obligations, l’autre peut le poursuivre en justice et exiger des dommages et des intérêts. À noter que la signature du contrat doit être accompagnée du versement d’une somme d’environ 10 % du prix de vente. Il s’agit du dépôt de garantie qui sera imputée sur le prix lors de la concrétisation de l’acte notarié.

La promesse de vente

Dans une promesse de vente, le vendeur s’engage à vendre son bien à un prix fixé et donne exclusivement à l’acquéreur un temps limité pour réfléchir. Ce délai est généralement de deux à trois mois. Durant cette période, le propriétaire ne peut renoncer à la vente ou proposer le logement à un autre candidat. Quant à l’acheteur, celui-ci bénéficie du contrat pour décider s’il souhaite conclure ou non l’acquisition. En contrepartie, il doit s’engager à verser au vendeur une indemnité d’immobilisation qui est, en principe, égale à 10 % du prix de vente.

fiscalité

La complémentarité de l’avocat fiscaliste et de l’expert comptable

On constate que les incidents fiscaux sont toujours présents dans la vie de l’entreprise. Cela se voit dès le démarrage de l’activité en ce qui concerne le choix du type de société et du régime juridique, du statut et du mode de rémunération des dirigeants. Au cours de son développement, le problème fiscal apparaît quand il s’agit des décisions importantes à prendre dans le cadre de fusions et acquisition, plus-value ainsi que cession de part et de titres ou encore transmission. En cas des enjeux moins importants demandant toutefois des conseils avisés, par exemple, lors d’un recrutement d’un profil particulier, ou lors de recherche d’aides, ou encore lors de la gestion de patrimoine personnel, les interventions des professionnels de la fiscalité s’avèrent utiles pour des démarches efficaces selon les règles de l’art.

Cependant, il est bon de connaître à qui se réfère pour chacun de ces cas, à un expert comptable ou à un avocat fiscaliste ?

L’expert comptable a pour vocation principale le maniement des chiffres

Le savoir-faire de l’expert comptable Saint-Gilles repose principalement sur la traduction en langage comptable des réalités économiques de la société avec laquelle il travaille. Il assure également une mission de conseils dans de nombreux domaines tout en apportant ses compétences et son expérience. Il est considéré comme un médecin généraliste que l’on consulte face à des décisions stratégiques à prendre, dans le cadre d’un investissement ou de prêt bancaire ou même durant la période de difficulté économique traversée par l’entreprise.

Dans les entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises, où l’expert comptable se charge de la comptabilité, il s’occupe en même temps de la fiscalité courante. Une fois qu’on lui consulte pour des sujets économiques et financiers, il présente à la fois des simulations fiscales pour des options variées. Il est l’interlocuteur privilégié des TPE et PME en ce qui concerne leur optimisation fiscale et aussi leur défense envers les administrations fiscales.

L’avocat fiscaliste se charge du contentieux et des problématiques fiscaux complexes

On fait appel à un avocat fiscaliste dès que le niveau de difficulté du problème fiscal est élevé. Ce professionnel est considéré comme le médecin spécialiste à qui on peut avoir recours face à des questions fiscales spécifiques, plus précisément, le contentieux. Il est le spécialiste capable de plaider sur la Cour d’appel en cas de litige au niveau de l’autorité fiscale. Pour cela, il défendra le dossier de son client avec de la jurisprudence et effectuera un contrôle au niveau du respect de la procédure. En termes d’audit fiscal, l’avocat fiscaliste peut apporter une vision neutre dans la prévention et le traitement des risques fiscaux.

Bref, ces deux professionnels sont efficacement complémentaires, surtout en cas de redressements. L’expert comptable analyse toutes les décisions fiscales et comptables et transmet les dossiers à un avocat fiscaliste qui valide la conformité des procédures du contrôle fiscal et prépare la défense de son client avec les données de l’expert comptable.

katsura-side.fr

Les français et la négociation bancaire

De plus en plus de clients choisissent de négocier leurs contrats auprès des établissements bancaires. Pour cause, les avantages que l’on peut en tirer son bien nombreux ! Pour n’en citer que quelques-uns, une négociation bancaire peut notamment aider à réduire les mensualités à payer. Mais de façon générale, comment cette démarche est-elle perçue par les utilisateurs et quelles sont les offres les plus touchées ? Découvrez les résultats de l’étude menée par Fortuneo Banque sur le sujet !

Un point de vue général sur les négociations

Bien avant l’analyse de la banque en ligne du Crédit Mutuel Arkéa, Opinion Way avaient mené une étude sur la capacité des français à négocier les tarifs sur diverses offres. Rien que pour les offres automobiles, il a été remarqué que le secteur français comptait un bon nombre de pratiquants pour cette démarche. En effet, près de 87% des personnes interrogées indiquaient entamer des négociations. D’un autre côté, il n’y a pas que dans ce secteur que les français réalisaient les négociations : on note que ce genre de pratique était autant utilisé sur l’achat de voitures que sur celui des meubles, des biens immobiliers ou encore sur un contrat de prêt bancaire. Bien que les moins favorisés en soient les cibles, ce sont les profils aisés qui utilisent surtout la négociation de prix.

Pourquoi les français sont-ils moins enclins à négocier ?

Grâce à l’étude menée par Fortuneo Banque, nous avons donc un meilleur aperçu de la position des français face à la négociation bancaire. Cette analyse a été réalisée avec l’aide d’Opinion Way durant ce mois afin d’établir la propension à négocier sur le secteur. Il ne faut pas oublier que près de 65% des personnes interrogées dans les précédentes études indiquaient en faire alors qu’en est-il réellement pour les offres bancaires ?
Suite à cette analyse, il est évident que les français ne sont pas aussi enclins à négocier les offres bancaires car seuls 42% des personnes interrogées y adhéraient. Les raisons de cette hésitation sont nombreuses. Pour n’en citer que quelques-unes, il y a par exemple le fait que cette action soit tout simplement déplaisante pour 59% des utilisateurs. Pour 29% la négociation implique trop de démarches et pour 14% des utilisateurs, elle est même pénible. Enfin, d’autres la trouvent tout simplement inutile ou peu sûre. Bien qu’il y ait peu d’utilisateurs, ceux qui négocient leur contrat le font souvent par nécessité.

Les négociations sur le marché bancaire français

Les offres des banques sont bien nombreuses et les négociations effectuées diffèrent d’un utilisateur à un autre. Voici donc un aperçu de celles qui sont le plus sollicitées par les utilisateurs :

L’offre la plus négociée : le crédit immobilier

Pour ceux qui réalisent des négociations sur les offres bancaires, les produits sollicités sont nombreux. Parmi les plus prisés : le crédit immobilier est cité par plus de 40% des personnes interrogées. Toujours dans le même contrat, l’assurance est souvent remise en question par les utilisateurs car il est possible d’en tirer plus d’avantages.

La carte et autres services bancaires

Le frais de découvert est négocié par 30% des personnes interrogées dans le cadre de l’étude menée par Fortuneo. Il est suivi de près par les dépenses liées à la carte bancaire. Cela inclut notamment l’accès à ce service ainsi que les frais sur les diverses transactions.
Au vu du manque d’intérêt des français pour la négociation bancaire, les plus grandes enseignes proposent des tarifs abordables afin qu’ils n’en aient même plus besoin. Fortuneo fait d’ailleurs partie des banques en ligne dont le tarif est vraiment avantageux pour les clients.

Séminaire en Corse beauté ret

Organiser un séminaire en Corse

La Corse offre un cadre quasi parfait pour l’organisation d’un événement ou d’un séminaire d’entreprise. Depuis quelques années, c’est une destination prisée pour le tourisme d’affaires. Les grandes villes de l’Île de Beauté se développent pour accueillir tous les événements d’entreprise. Comment organiser un séminaire d’entreprise en Corse ?

Choisir la destination

Séminaire en Corse beauté ret

La Corse possède plusieurs ports et aéroports bien desservis. Les plus fréquentés restent ceux d’Ajaccio et de Bastia. Mais les villes de Calvi et de Porto Vecchio ne sont pas en reste et permettent d’arriver en Corse assez facilement.

L’île de beauté propose un dépaysement total et authentique tout en restant proche du continent et donc très facilement accessible par avion ou par bateau. Certaines compagnies maritimes proposent même des traversées sur des ferry équipés pour les séminaires, ce qui permet de prévoir des événements alliant le plaisir de la traversée à une séance de travail.

La Corse est dotée d’un climat doux et de paysages incroyables et diversifiés permettant aux organisateurs de séminaires et aux agences MICE de toujours proposer des activités variées tout au long de l’année. L’île mêle tradition, modernité, mer et montagne pour un séjour authentique ou bourré d’adrénaline.

Pour un hébergement de qualité

En Corse, les établissement hôteliers sont modernes et confortables. De nombreux hôtels 4 et 5 étoiles ont vu le jour ces dernières années. Il n’est pas toujours aisé de choisir son hébergement lors d’un séminaire d’entreprise et rares sont les hôtels corses à disposer de centaines de chambres. Il convient donc de savoir choisir son hôtel en fonction du nombre de participants mais aussi pour qu’il colle à l’image et aux besoins de l’entreprise.

Des centres des congrès uniques

palais-des-congres-ajaccio

La Corse, afin de devenir une destination tourisme d’affaire complète, compte plusieurs centres où il est possible d’organiser des séminaires. Parmi les plus connus, il est possible de citer le Palais des Congrès Exposition d’Ajaccio, situé sur le Port et à proximité de plusieurs hôtels. A seulement 15 minutes de l’aéroport, il compte un auditorium de 430 places et 9 salles où il est possible d’organiser des conférences. A Porto-Vecchio, au centre du quartier historique, se trouve l’espace Jean-Paul de Rocca Serra avec deux amphithéâtres, dont un à Bonifacio, de près de 350 places ainsi que de nombreuses salles de séminaires (la plus grande pouvant contenir 99 personnes). A Bastia, il est possible d’organiser son séminaire au Musée d’histoire de la Corse – Palais des Gouverneurs où un auditorium de 99 places permet de belles conférences, ou alors dans les jardins suspendus offrant une vue magnifique sur la ville et sur la mer.

Faire appel à une agence locale

Pour organiser un séminaire en Corse, il est préférable de faire appel à une agence MICE locale comme Corsica Exclusive. Choisir une agence dédiée spécifiquement à la destination “Corse” est le choix évident à faire. En effet, une agence ou des prestataires corses savent forcément où organiser votre événement et installer vos équipes, ils connaissent la ville et les hébergements qui vous conviendront et peuvent aussi proposer des activités en adéquation avec l’esprit de l’entreprise. Les agences locales savent parfaitement faire le mix entre séance de travail et séance détente et découverte pour organiser un séminaire d’entreprise réussi.

Une agence MICE sait aussi conseiller l’entreprise tout au long de la réalisation du projet de séminaire. Elle aide le client à définir ses besoins et répond à toutes ses exigences concernant son séminaire d’entreprise en Corse. Elle sait aussi aider l’entreprise à établir un budget pour l’organisation du séminaire.

pause-cafe

Le café : le garant de la convivialité et du bien-être au bureau 

La France est la patrie du café. Près de 9 Français sur 10 en boivent quotidiennement. D’ailleurs, il n’y a pas que dans l’intimité de leurs domiciles que les Français se délectent de cette boisson. Ce breuvage a également sa place dans le monde professionnel. En effet, la pause-café est indissociable de la culture de l’entreprise.

La pause-café : une véritable institution au bureau

La France est réputée pour son art de vivre et les Français sont très connus mondialement pour leur amour pour le café. Cette boisson fait partie intégrante de la culture nationale. En entreprise, la pause-café est devenue une véritable institution. Tous les motifs sont bons pour aller au distributeur, que ce soit pour se revigorer, pour se ressourcer ou pour se dégourdir les jambes. Mais si le petit noir plait autant dans le monde professionnel, c’est parce qu’il permet d’améliorer le bien-être des employés. En effet, le café est un élément essentiel qui participe à la convivialité au bureau. Selon les salariés, l’emplacement de la cafetière constitue un point de rencontre entre les collègues. Il s’agit d’un lieu propice à la création des liens, car il aide à favoriser l’échange entre personnel. Par ailleurs, cette boisson est un excellent tonifiant qui stimule le système nerveux. De ce fait, elle permet de booster la motivation et d’améliorer la concentration. Ainsi, les employés seront plus productifs dans leurs fonctions.

Les conseils avant d’investir dans une machine à café

La pause-café est un vrai levier de productivité. Elle  constitue un véritable outil managérial permettant de renforcer l’esprit d’équipe. C’est pour cela que bon nombre d’employeurs s’emploient aujourd’hui à équiper leurs locaux de machine à café entreprise. Cependant, il n’est pas question d’investir dans n’importe quel type de matériel, car celui-ci conditionnera la qualité de la boisson. Ayant une préférence prononcée pour les capuccinos, la plupart des collaborateurs exigent un distributeur doté d’une buse pour préparer des boissons lactées onctueuses. Par ailleurs, dans la journée, les Français apprécient également boire une tasse d’expresso. Ainsi, il est essentiel de miser sur une machine qui peut fournir un café à la fois aromatisé et savoureux. Pour cela, il n’y a rien de tel que les modèles dotés d’un broyeur intégré. Ces appareils sont plus chers certes, mais ils garantissent une meilleure qualité. Les grains torréfiés sont fraîchement broyés et offrent un fumet et une saveur délicate en bouche. Les arômes sont préservés, ce qui permet de boire un café authentique.