nettoyage-bureau

Comment améliorer l’hygiène au bureau ? 

La France figure en tête des pays où le manque d’hygiène professionnelle coûterait le plus cher à l’État et aux entreprises. Cette négligence aurait entraîné une perte évaluée à 14 milliards d’euros.  En effet, de nombreux employés s’absentent chaque année à cause des  maladies infectieuses liées à l’insalubrité de leurs lieux  de travail. Il est donc crucial de prendre les bonnes décisions afin de favoriser le bien-être des salariés et  de réduire le taux d’absentéisme.

L’hygiène professionnelle : l’affaire de tous

Le manque d’hygiène au bureau pèse sur les salariés. En effet, dans 70 % des cas, cela est à l’origine de l’apparition de plusieurs infections chez les employés. Mais un environnement malsain impacte également sur le développement d’une entreprise. En effet, les problèmes de santé causés par la propagation des germes sont à l’origine de nombreux congés  de maladies, soit en moyenne 1,4 fois par an par travailleur. Ce taux élevé d’absentéisme entraîne ainsi une diminution de productivité, ce qui ébranle la performance de la société.

De ce fait, il revient à l’employeur d’améliorer le niveau d’hygiène dans les locaux en déléguant les différentes tâches de nettoyage à des professionnels. Mais si les dirigeants  ont un rôle à jouer dans la propreté des lieux de travail, les premiers concernés sont aussi à blâmer. En effet, près d’un employé sur deux reconnaît ne pas se laver les mains après être sorti des toilettes et avant de prendre un repas. Or, 90% des germes sont transmis après avoir serré la main d’un collaborateur. Il est alors important de sensibiliser les travailleurs.

Mettre à disposition des salariés des équipements adaptés

Du rhume à la gastro-entérite en passant par l’ulcère gastrique et les psoriasis, de nombreuses maladies se transmettent par les mains sales. Quand on sait qu’une personne se touche la bouche en moyenne deux fois par heure, on comprend rapidement comment des germes de la surface peuvent atterrir dans son organisme. Ainsi, pour réduire la prolifération des bactéries, il faut non seulement encourager les employés à avoir une bonne hygiène des mains, mais on doit aussi mettre à leur disposition quelques fournitures.

De ce fait, la mise en place d’un lave-mains est essentielle dans toutes les sociétés. Outre le matériel en question, il est indispensable d’investir dans des produits antibactériens. Les appareils de séchage ou les accessoires d’essuyage jetables sont également nécessaires. Par ailleurs, il convient de rappeler que le bureau, les claviers d’ordinateurs et les souris sont 400 fois plus sales que les cuvettes des toilettes. Chacun doit alors avoir le réflexe de nettoyer ces instruments avant chaque manipulation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *