Australie

L’Overland Track, un itinéraire de randonnée très prisé en Tasmanie

Pour ceux qui aiment la randonnée, l’Australie, avec ses paysages de rêve, semble être la destination rêvée pour cette activité. Et s’il y a un terrain de jeu favorable à ce sport de loisir, c’est bien la Tasmanie. Ce minuscule État insulaire de l’Australie est une île nature à la beauté sauvage et à la biodiversité unique. De nombreux touristes effectuent des séjours en Australie de quelques semaines, uniquement pour marcher en Tasmanie. Durant ce laps de temps, ils pourront faire le tour des quelque 19 parcs nationaux, des réserves, des montagnes, des côtes ainsi que de tout un tas d’autres merveilles. Cela dit, cette perle australienne regorge de sentiers de randonnée, dont l’Overland Track. Ce parcours de 65 km traverse le parc national de Cradle Mountain-Lake St Clair du nord au sud. Cette balade en pleine nature emmènera les promeneurs voir des montagnes, des lacs et d’immenses vallées. Ils y croiseront une faune abondante, dont des wallabies, des echidnés, des petits kangourous, des diables de Tasmanie et des oiseaux de toutes sortes.

La Tasmanie, un vrai paradis pour les randonnées en montagne

L’Overland Track captive les amateurs de trek du monde entier. Certains consacrent même une bonne partie de leur séjour en Australie pour entamer cette marche légendaire. Au gré de cette promenade guidée, les aventuriers découvriront des collines aux couleurs automnales, des paysages déserts et montagneux ainsi que des pics pointus, dont ceux du mont Cradle. Ce parcours passe également par l’un des plus hauts sommets de la Tasmanie : le mont Ossa, culminant à 1 617 m. Ce mont se trouve en plein milieu du parc national de Cradle Mountain-Lake St Clair. En choisissant ce trajet, les estivants traverseront des vallées fleuries et des forêts d’eucalyptus. Une balade nocturne leur offrira la possibilité d’apercevoir des wombats et des opossums. Ces derniers sont de la famille des mammifères marsupiaux d’Amérique. Ils se nourrissent d’oiseaux, de reptiles et de petits mammifères.

Informations pratiques concernant l’Overland Track

Séjourner en Australie, c’est inclure la Tasmanie, un bout de terre qui se prête aux activités de plein air. Et s’il y a un parcours que les globe-trotters ne devront pas manquer, c’est sans doute l’Overland Track, le plus long et le plus connu de la Tasmanie. Cet itinéraire facile se réalise en 6 à 8 jours sur des pistes joliment tracées et des sentiers indiqués. Mais pour ceux qui désirent se mettre à la course dans ce décor idyllique, il leur faudra acquérir un « pass » leur permettant d’accéder à tous les parcs nationaux et de circuler librement où ils veulent. Il est obligatoire que les voyageurs réservent et paient les droits d’entrée requis entre le 1er octobre et le 31 mai. Ils ne sont pas autorisés à camper, puisque des refuges sont mis à leur disposition tout au long de leur route. Il est à noter que les rangers ont limité le nombre de randonneurs à 30 par jour, dans le but de préserver le raffinement de la marche. Cela oblige les visiteurs à s’inscrire un mois à l’avance, surtout en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *