Préparer son voyage à Cuba : les erreurs à ne pas commettre

Préparer son voyage à Cuba : les erreurs à ne pas commettre

Il faut bien avouer, Cuba est une très belle destination à visiter. Cette charmante île contrastée a tant à offrir, que ce soit au niveau de l’architecture coloniale ou en termes de paysages naturels. Ce n’est vraiment pas sans raison si elle fait rêver plus d’un. L’île sait bien user de son charme pour attirer les voyageurs. Cependant, un voyage dans un pays, où tout est si différent, ne s’improvise vraiment pas ! Il faut un minimum de préparation pour réussir son séjour. Voici 4 erreurs à ne pas commettre si vous voulez que votre voyage à Cuba se déroule bien.

Négliger les formalités d’entrée : une erreur à ne surtout pas commettre

Si vous ne voulez pas que votre voyage à Cuba s’arrête à la porte d’embarquement, ne négligez sous aucun prétexte les formalités d’entrée. En effet, pour pouvoir voyager et entrer sur le territoire cubain, vous devez disposer d’un passeport en cours de validité, d’un billet d’avion aller-retour, ainsi que d’une carte de tourisme. Cette dernière peut être demandée auprès du consulat cubain ou en ligne. Il faut compter environ 25 euros pour obtenir cette carte. Elle permet de rester jusqu’à 30 jours à Cuba. Sachez que vous pouvez aussi confier la demande de ce document à une agence de voyages, mais le prix risque d’être plus élevé.

Bon à savoir : Même s’il est possible d’obtenir une carte de tourisme cubaine à votre arrivée à La Havane, il est conseillé de faire votre demande avant le départ. En effet, les compagnies aériennes peuvent refuser votre embarquement sans cette carte.

Ne pas avoir d’argent liquide sur soi

Retenez bien qu’à Cuba, tout, ou bien presque, se paie en espèce. Songez donc à emporter du liquide suffisant pour couvrir vos besoins au quotidien. À Cuba, il existe deux monnaies : le CUC (peso cubano) spécialement réservé aux touristes et le CUP (moneda Nacional) pour les Cubains. Pour info, 1 euro vaut 1 CUC environ, soit près de 25 CUP. Le peso cubain est souvent utilisé pour le logement, le restaurant, le taxi… Sachez que vous pouvez aussi utiliser la monnaie locale durant votre séjour : le CUP.

Si vous avez besoin de faire des retraits complémentaires, vous pouvez utiliser votre carte bancaire. En général, les cartes visa marchent bien à Cuba. En revanche, si votre carte ne fonctionne pas, vous pouvez vous présenter directement au guichet de la banque. Changez ensuite vos euros contre des CUC. Le tarif est quasiment le même dans les bureaux de change et les distributeurs. Vous pouvez en trouver un peu partout dans les grandes villes.

Vouloir tout voir en un seul voyage

Certes, on ne vient pas à Cuba tous les jours… C’est donc bien normal de vouloir découvrir tous les lieux d’intérêt durant votre séjour. Or, cela risque de transformer votre voyage en une véritable course contre la montre.

L’île de Cuba est tellement grande que même un séjour d’un mois, voire deux mois, ne suffit pas pour tout découvrir. En 10 à 15 jours, il est impossible de parcourir l’île d’ouest en est. Évitez donc de prévoir un itinéraire trop ambitieux si vous n’avez que quelques jours devant vous. Concentrez-vous seulement aux villes incontournables, pour ne citer que les villes de La Havane, de Viñales ou encore de Trinidad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *